Le Ju Kenpo Karaté Jitsu

Un art martial reconnu

Cet art martial reconnu par différentes fédération Internationales d’arts martiaux à été fondé par maître Carlos Ferreiro. Le Ju Kenpo Karaté Jitsu tire ses origines des arts martiaux suivants :

• Judo
• Karaté Shotokan, Karaté Goju-Ryu, Karaté Sankukaï, Karakté Sankakujutsu, Karakté Shozindo
• Ju-Jitsu
• Kung-Fu : Pao Lou You, Ming Chuan
• Kenpo : Kajukenbo, LimaLama, Kenpo Karaté, Lua

Les fondements du Ju Kenpo Karaté Jitsu

La méthode d’enseignement de la défense personnelle Ju Kenpo Karaté Jitsu, est scientifique, rationnel et progressif.

Scientifique, puisque l’exécution des techniques est effectuée en partant d’une étude exhaustive de la biomécanique du corps humain, en tenant compte du comportement articuler, musculaire et nerveux. La mécanique des leviers et la mise en place du correspondant point d’appui, sont aussi essentiels dans beaucoup de ses techniques. L’application de la force centripète ou centrifuge dans le développement des techniques de luxation, imprime à ces dernières une inertie difficile à résister par l’opposé. Finalement, la théorie des  » ; reflets conditionnels » ; de Paulov, il améliore la capacité de réaction et la spontanéité, tellement nécessaires dans une confrontation réelle.

Rationnel, parce que sa méthodologie est pensée pour une assimilation facile et une utilisation pratique. Ce pourquoi elle considère les différents mouvements ou les facteurs impliqués dans chaque technique, pour influencer chacun d’eux et ainsi optimiser le résultat final (rationalisme cartésien).

Progressif, parce qu’il faut d’abord enseigner le plus simple en obtenant une base solide dans laquelle on pourra affirmer les connaissances les plus avancées ou difficiles.

slide4

Principes

• Développement de la confiance en soi
• Acceptation de soi
• Respect des autres
• Sagesse

Basé sur ces principes, nous obtenons les qualités suivantes :

• Rapidité dans nos mouvements de base et supérieures
• Obtention des techniques nouvelles en les adaptant à soi-même
• Amélioration de la connaissance de soi-même, de ses points faibles pour les renforcer au maximum

Tous ces principes et ces qualités seront travaillés et développées à l’intérieur de chacun par la voie de notre extérieur (partie externe de notre corps, mécaniquement parlant). Les mouvements de base doivent être continuellement répétés, jusqu’à l’épuisement corporel, pour que notre réaction devienne une réponse naturelle à une attaque (manifestation violente d’autrui à notre égard)